Insulinémie protège le cerveau humain par rapport à des accumulations de plaque orale Alzheimer

Nous savons que les patients Alzheimer possèdent des degrés réduites d’insuline de sang dans l’esprit. C’était donc l’incertitude qu’également l’insulinémie au développement de la condition peut être associée.

Recherche à l’Université Northwestern à Chicago, une description pourrait être découvert en 2009, pourquoi l’insuline, une hormone dans le cerveau humain nous amène à celle de la fonctionnalité de rappel finit par la maladie d’Alzheimer.Maladie d’Alzheimer est le diabète de type 3

L’insuline, une hormone – donc les experts – garde les tissus derrière les moments dans le cerveau de nuire destiné à Alzheimer – typique bas paiements. Manque d’insuline, cela peut pas plus traiter facilement avec l’accumulation de l’esprit et, simultanément, la protection de tissu gouttes loin.

Droit maintenant connecter les acomptes sur les cellules nerveuses qui sont responsables pour l’instant, les ruiner avec l’aide de gratuitement radicaux de frais (qui en outre périront les récepteurs de l’insuline de sang) et aussi maintenant protéger contre que flambant neufs moments sont stockés.

Dans le même temps, par que la résistance à l’insuline du neurone afférent touchée est augmentée ruiné les récepteurs de l’insuline hormone. (La résistance à l’insuline hormone suggère que les cellules peuvent réagir beaucoup plus mal à l’insuline, une hormone).

Maladie d’Alzheimer est le diabète de type 3

Maladie d’Alzheimer est dans le cerveau humain semblable à non seulement une insuline – comme le diabète de type 1. Il existe en outre une résistance à l’insuline sanguine de cellules d’esprit – similaires au style de diabète 2.

Ne pas surprenant qu’est aussi appelé genre 3 questions diabétique Alzheimer et ne pas étonnant que permet toute première Alzheimer signe certainement pas simplement la source de l’insuline (il tend vers le bas un spray nasal dans le cerveau), mais en outre les médicaments, les cellules encore supplémentaires vulnérable pour faire insuline peut, ainsi endommager la résistance à l’insuline sanguine.

À quel point effectué l’insuline dans l’esprit ?

Et où sont réellement les dépôts qui ont l’air de la source de tous les mauvais Oui apparemment demeure. Il y a une seule réponse à ces deux questions :

L’insuline de sang dans l’esprit et aussi les acomptes possèdent – donc réellement croit – la source exacte de même : un niveau plus élevé de l’insulinémie dans le reste du corps.

Une cause importante de maladie d’Alzheimer : quantités d’insuline sanguin élevé constant. Constamment soulevé les degrés de l’insuline hormone juste avant (hyperinsulinémie), se trouve dans le corps après que la barrière hémato-encéphalique est détruit donc ainsi, que pas plus suffisamment d’insuline sanguins dans l’esprit pourrait recevoir. Insulinémie est généré. (Vous n’oubliez pas ? Nous avons effectivement détaillés plus haut que l’insuline, une hormone pour aider à réguler l’obstacle hémato-encéphalique est nécessité.).

Les acomptes s’appliquent actuellement en raison d’une irritation chronique raffinée dans tout le corps. Et aussi exactement ce qu’est réellement la source des processus de l’inflammation ? Un taux d’insuline chroniquement élevé ! Ainsi que le cas effectue la haute, le taux d’insuline hormone ? Vous le reconnaîtrez actuellement.

Sucre déclenche la maladie.

Être en fait régulièrement des aliments consomment avec sucre ou divers autres séparés glucides (farine blanche et éléments de sucreries y compris trésorerie et produits cuits, bonbons, desserts délicieux et aussi rafraîchissements sucrés), simplement améliore la quantité de sucre dans le sang et pour cette raison, les degrés de l’insuline de sang. Diabétique peut développer des problèmes type 2 et inévitablement diabète sucré peut en outre style 3 (= Alzheimer) conforme.Sucre déclenche la maladie.

La relation entre les bonbons et également l’insuline et aussi volontaires d’Alzheimer doit être prises en fait regarder dans une étude du College de Washington. Les mâles et les femelles étaient entre 55 ans et 81 ans ainsi que reçu une perfusion de deux heures de l’insuline et de glucose.

Leur taux de glycémie a continué d’être par conséquent habituel, tout en même temps a été effectivement accumulé tellement de grandes quantités d’insuline hormone, qui rapporte que, d’une personne diabétique avec protection de l’insuline. À ce moment-là notre entreprise décolle un exemple du liquide céphalo-rachidien (liquide céphalo-rachidien) le cordon spinal les participants.